Je serai le chocolat de tous les Français

Crédit : Le Chocolat des Français

Le chocolat des Français, c’est un produit léché, artisanal et made in France, à la jonction entre la chocolaterie et l’art décoratif pop, développé par Matthieu Escande et deux de ses amis, Paul et Vincent.

Après des études en grandes écoles et quelques années passées dans le conseil et la pub, l’envie de s’adonner à « quelque chose qui a du sens » les poussent à présenter la première ébauche de leur produit lors du vingtième Salon du Chocolat, en novembre 2014. Repéré par (feu) Colette, les tablettes de Matthieu se retrouvent sur les étals de la très trendy enseigne parisienne. Très vite, les demandes entrantes affluent de la part de concept stores et épicerie fines. Quatre ans plus tard, Le chocolat des Français est distribué dans une quinzaine de pays, avec un succès tout particulier au Japon et aux États-Unis, et a réussi à s’imposer comme marque indépendante sur un marché déjà saturé…

Des tablettes qui donnent envie

Pour commencer en douceur et tester l’appétence des consommateurs pour leurs produits, Matthieu et ses acolytes ont commencé par sortir deux tablettes classiques : une noire et une au lait. La première étape pour concevoir « la tablette de leur rêve » : écrémer la France à la recherche des meilleurs artisans français. « C’est peu connu, mais dans le chocolat, personne ne sait tout faire », nous précise Matthieu, « alors il faut dénicher en fonction des saveurs les artisans spécialistes. La rencontre avec notre premier chocolatier a été déterminante, il a tout de suite adhéré à notre vision et a accepté de nous suivre dans cet aventure un peu folle en créant des recettes sur mesure pour nous. » Pour développer la gamme, d’autres chocolatiers experts sont venus grossir les rangs de l’équipe, qui s’élève aujourd’hui à une quinzaine de personnes.

Et comme Matthieu souhaitait combiner ses deux passions en un seul produit, il a décidé de faire illustrer et signer ses packagings par des artistes issus d’univers variés, du street art, à la BD en passant par l’illustration. Car qui n’a pas envie d’admirer un caniche à la coupe de Louis XIV ou un yeti à casquette juché sur un skateboard sur sa tablette de chocolat au lait et aux amandes ? Et la démarché réussit à séduire sur un marché pourtant ultra concurrentiel, annexé par des géants comme Nestlé ou Lindt, où chaque année se lancent et meurent de nombreuses nouvelles marques chocolatières…

Une recette simple

L’ambition du trio parisien n’était pas mineure : redynamiser le monde du chocolat tout en participant à l’essor du Made in France. « Tout faire en France, c’est un choix qui s’est imposé à nous de manière assez naturelle. Nous avions vraiment envie de contribuer à garder un maximum de métiers ici et d’aider certains maîtres chocolatiers à perdurer », confie Matthieu. Au-delà de l’engagement qu’induit la fabrication française, il s’agissait aussi pour Matthieu de fluidifier les collaborations, que cela soit avec les artisans ou avec les imprimeurs, situé en Ile-de-France. « C’est plus simple de travailler avec des gens géographiquement proches, sans compter le fait que la communication passe mieux quand elle se fait en direct autour d’un chocolat chaud ! », s’amuse Matthieu.

Ce qui a été le plus dur pour Matthieu et ses amis, cela a été de transformer une idée en entreprise qui tourne : au-delà de la création du produit, le plus grand défi est de consolider et fédérer un réseau de distribution. « Et sur notre marché, la mise en place d’un réseau de distribution fiable est la plus grosse barrière à l’entrée ! » Pour se financer, l’équipe a eu recours à une levée de fonds, réalisée en 2016 auprès de deux business angels et du fonds de Xavier Niel, Kima Ventures, qui avec Le chocolat des Français a investi pour la première fois dans une startup non tech.

Pour terminer, retour sur quelques images alléchantes issues du film Charlie and the Chocolate Factory, et qui vous donneront tout simplement envie de vous vautrer dans le chocolat.