Série : Nos usages en Europe

Credit : Burst

Nous sommes heureux de vous présenter notre série d’articles explorant, en cinq épisodes, les convergences et les divergences de nos usages numériques à l’échelle européenne.

S’il est aisé d’imaginer que les usages numériques varient grandement entre des utilisateurs séparés par un ou deux continents, qu’en est-il au sein même de l’Europe ? Sur un territoire que l’on imagine volontiers homogène, des disparités subsistent encore… Et toute startup qui entend un jour aller sonner à la porte de nos voisins européens doit être en mesure de détecter ces subtiles dissimilitudes !

Dis-moi comment tu shoppes, je te dirai d’où tu viens

Les achats en ligne ont le vent en poupe, et les Européens ne sont pas en reste. Si nos comportements de shoppers semblent de prime abord homogènes sur le Vieux Continent, ils cachent de subtiles divergences que nos complices nous ont aidés à démasquer : « les Anglais préfèrent le contenu froid et épuré, tandis que les Français sont plus friands de silhouettes et de visages, notamment sur Instagram » nous confiait Fanny Holuigue de Made.com. Sans parler du rapport des allemands aux conditions générales de vente… LIRE L’ARTICLE

Dis-moi comment tu navigues, je te dirai d’où tu viens

Avec six heures de navigation par jour en moyenne, l’Europe est le deuxième continent le plus connecté du monde. En terme de navigation, le marché a évolué d’une offre générique et par défaut, à savoir celle de Google, à une offre plus éclatée et éthique. Une évolution qu’on doit notamment à notre très chère RGPD… LIRE L’ARTICLE

Dis-moi comment tu payes, je te dirai d’où tu viens

Qu’en est-il du paiement en ligne ? « D’ici 2025, 70% des Français pensent pouvoir payer leurs achats de moins de 20 € par smartphone. » nous confie Inès Visinet, pour Adyen. Outre les innovations à venir comme les données biométriques pour le paiement, les lois de chaque pays continue d’encadrer nos usages, fixent les limites et les règles que les commerçants doivent suivre. LIRE L’ARTICLE

Dis-moi comment tu likes, je te dirai d’où tu viens

Début 2019, c’est près de une personne sur deux dans le monde qui post, like, RT, share,snap et créé des stories à toutes heures du jour et de la nuit…  Là encore, on décèle quelques disparités nationales malgré les tendances de fond : Instagram est plus populaire dans les pays où Facebook a eu du mal à gagner du terrain face aux favoris locaux. LIRE l’ARTICLE

Dis-moi comment tu te connectes, je te dirai d’où tu viens

Dans la mesure où 67% de ces téléphones s’avèrent être des smartphones, qu’en est-il de la manière dont les Européens se connectent à Internet et téléchargent des applications ? Spoiler : nous passons tous de plus en plus de temps sur internet et majoritairement sur mobile. A noter : plus d’un mobinaute sur deux aurait moins de trois applications payantes sur son smartphone… LIRE L’ARTICLE

Merci ! Nous serions heureux d’entendre vos remarques ou et vos idées sur Twitter et Facebook.