Série : Les talents et la tech

Credit : Burst

Nous sommes heureux de vous présenter notre série dédiée aux questions d’attraction, de rétention et de management des talents dans le monde de la tech. A travers cinq épisodes, miroirs de l’actualité, nous avons interrogé ses évolutions et en avons extrait quelques leçons. A bon entendeur…

Les talents et la tech #1 : L’autre moitié de l’humanité

Si le sexisme dans le monde de la tech fait couler de l’encre aux Etats-Unis, la France n’est pas mieux lotie : les femmes y voient leurs ambitions limitées par un plafond de verre et ne représentent au total que 15% des entrepreneurs. Comment dès lors, enrayer la tendance et inclure les talents féminins dans la conception des produits qui feront demain ? Si les initiatives françaises en la matière ne manquent pas (Social Builder, StartHer, SISTA…), les chiffres indiquent que le chemin qui reste à parcourir est encore long. LIRE

Les talents et la tech #2 : Ceux qui n’ont pas les mêmes chances

L’ascenseur social est (ver)rouillé. Pour certains, l’entrepreneuriat et le numérique représentent alors une voie d’émancipation, une promesse. Pourtant, le monde des startups est comme les autres : il a ses codes et ses barrières, souvent excluantes pour ceux qui n’ont pas le profil du jeune citadin tout droit sorti d’école de commerce. A travers Startup Banlieue, le Fighters Program de Station F et Diversidays, tour d’horizon des enjeux de mixité sociale dans le milieu. LIRE

Les talents et la tech #3 : Bonnes pratiques

S’ouvrir à la diversité des talents est une chose, les manager, les retenir, les choyer en sont d’autres. Un espace de travail favorisant le bien-être d’une part, et la performance de l’autre ; épanouissement individuel mais respect de la frontière vie pro / vie perso : les RH sont tiraillées par des injonctions contradictoires. Défis que le cabinet de conseil et de réalisation IT, OCTO Technology semble relever avec brio, se targuant de cinq nominations consécutives au palmarès des Great Place to Work®. En voilà quelques bonnes pratiques… LIRE

Les talents et la tech #4 : Le phénomène freelance

On compterait cette année autant de freelances que de salariés travaillant pour Alphabet. Les organisations de demain, plus flexibles, vont-elles devenir de simples plateformes ? Pour le moment, la réalité rattrape le fantasme : le sacro-saint CDI et ses avantages résistent, mais de nouveaux acteurs gagnent du terrain. Ils ont bien compris les évolutions du marché et ont réussi à se faire l’intermédiaire entre les entreprises et les talents d’aujourd’hui et de demain. LIRE

Les talents et la tech #5 : Le vivier des sciences sociales

A l’ère de l’incertitude, de grandes questions de société se posent auxquelles la science des chiffres seule ne peut répondre. Les géants de la tech l’ont bien compris : ils collaborent avec des philosophes, se rapprochent des circuits académiques et leurs data scientist travaillent main dans la main avec des social scientists. Les chercheurs en sciences sociales sont-ils alors les nouveaux talents de la tech ? LIRE

Merci ! Nous serions heureux d’entendre vos remarques ou et vos idées sur Twitter et Facebook.